wrapper

Connexion S'inscrire

Connexion

PHYTOPROTECTION 2007 (88) : 1 – 7

150 ans d’enseignement en phytopathologie à l’Université McGill
Ralph H. Estey

PHYTOPROTECTION 88 : 1-7

[150 years of teaching plant pathology at McGill University]

Au cours des 150 ans qui séparent le moment où sir William Dawson donnait des cours sur les maladies des arbres fruitiers et des légumes, en 1856, et les cours de phytopathologie donnés par Ajjamanda Kushalappa, en 2006, plus de 29 membres du corps professoral de l'Université McGill ont donné des cours dont une partie importante portait sur la phytopathologie. Ces membres étaient des hommes et des femmes, à des niveaux académiques variés, allant du chargé de cours au professeur agrégé, travaillant sur les deux campus de l'Université McGill. Leur histoire montre qu'ils ont joué un rôle majeur dans la phytopathologie canadienne.

PHYTOPROTECTION 2007 (88) : 9 – 15

Effect of strobilurin fungicides on control of early blight (Alternaria solani) and yield of potatoes grown under two N fertility regimes
William MacDonald, Rick D. Peters, Robert H. Coffin, and Christian Lacroix

PHYTOPROTECTION 88 : 9-15

[L’effet des fongicides de la strobilurine sur la lutte contre l’alternariose (Alternaria solani) et le rendement de la pomme de terre cultivée sous deux régimes de fertilité azotée]

L’alternariose, causée par Alternaria solani, est une maladie omniprésente qui peut réduire le rendement de la pomme de terre. Une fertilisation adéquate de la culture et l’application de fongicides appropriés suppriment généralement le développement de cette maladie. Des essais en champs ont été effectués à l’Île-du-Prince-Édouard pour déterminer si des analogues de la strobilurine, notamment l’azoxystrobine et la pyraclostrobine, pouvaient supprimer l’alternariose de la pomme de terre (cv. Shepody et Russet Burbank) cultivée sous deux régimes de fertilité azotée (forte et faible doses de N). L’azoxystrobine et la pyraclostrobine ont été associées au rendement total en tubercules significativement supérieur pour Russet Burbank en 2003 et pour Shepody en 2004, comparativement à des parcelles n’ayant reçu aucun fongicide apparenté à la strobilurine. La fertilité azotée n’a entraîné aucune différence significative du rendement, bien que la dose élevée d’azote ait significativement réduit la maladie dans les parcelles témoins de Russet Burbank en 2004. En raison de l’absence de l’alternariose en 2003, l’augmentation du rendement du cv. Russet Burbank peut être attribuée aux modifications causées par les produits de la strobilurine dans la physiologie et le développement des plantes traitées. En 2004, l’alternariose a été importante dans les parcelles témoins inoculées, mais la suppression a été significative dans les parcelles ayant reçu de l’azoxystrobine ou de la pyraclostrobine, quels que soient le cultivar ou le régime de fertilité. Ainsi, les producteurs devraient appliquer uniquement les quantités d’azote nécessaires pour optimiser les rendements en tubercules et contrôler l’alternariose avec des fongicides.

Mots clés : Alternaria solani, alternariose, azoxystrobine, pomme de terre, pyraclostrobine, Solanum tuberosum.

PHYTOPROTECTION 2007 (88) : 27 – 29

Modified small-scale batch procedure for isolation of dsRNA from Cryphonectria parasitica
Jana Libantová, Jana Moravcíková, Katarína Adamcíková, Marek Kobza, et Gabriela Juhásová

PHYTOPROTECTION 88 : 27-29

[Procédure modifiée d’isolement à petite échelle d’ARNdb de Cryphonectria parasitica]

Les ARN double brin (ARNdb) viraux du genre Hypovirus à transmission cytoplasmique réduisent la virulence (hypovirulence) du Cryphonectria parasitica, le champignon responsable de la brûlure du châtaigner. La lutte biologique contre cette maladie fongique se fait par l'inoculation, dans des blessures de châtaigniers atteints, de souches choisies de C. parasitica artificiellement hypovirulentes, suivie de l'analyse de la transmissibilité des ARNdb aux isolats de C. parasitica qui affectent ces arbres. Nous présentons ici un protocole modifié d'isolement et de détection d'ARNdb. La procédure proposée requiert une plus petite quantité de matériel fongique pour la détection d'ARNdb et demande moins de réactifs; il en découle donc des économies appréciables.

Mots clés : Cryphonectria parasitica, protocole d’isolement d’ARN double brin.

PHYTOPROTECTION 2007 (88) : 17 – 26

Effet de l’association de certains fongicides avec le chlorure de calcium sur le développement d’un complexe fongique responsable de la pourriture des pommes en conservation
Khaled Attrassi, Rachid Benkirane, Benaissa Attrassi and Allal Douira
PHYTOPROTECTION 88 : 17-26

[Effect of the association of certain fungicides with calcium chloride on the development of several fungi responsible for apple rot in conservation]

L’utilisation du bénomyl et du thiabendazole (famille chimique des benzimidazoles), de l’azoxystrobine et du pyriméthanil montre, autant in vitro qu'in vivo, que ces fongicides sont faiblement à moyennement efficaces contre les agents pathogènes suivants : Rhizopus stolonifer, Penicillium expansum, Aspergillus niger, A. fumigatus, Alternaria alternata, Cladosporium herbarum, Fusarium oxysporum, Saccharomyces cerevisiae, Monilia fructigina, Cryptosporiopsis malicorticis, Spilocaea pomi et Trichothecium roseum. Utilisé in vitro, le chlorure de calcium seul à plus de 4 % est toléré par les douze espèces fongiques. In vivo et à basse température, le chlorure de calcium est efficace lorsqu’utilisé à 4 et 6 %. L’association de ces fongicides avec le chlorure de calcium (4 %) permet de diminuer l’intensité des lésions causées par la pourriture des pommes en conservation. Le chlorure de calcium apparaît intervenir en renforçant les liens avec les principaux sites d’action des fongicides de l’agent pathogène évalué.

Mots clés : Benzimidazoles, champignons pathogènes, chlorure de calcium, fongicides, pourriture des pommes.

PHYTOPROTECTION 2007 (88) : 31 – 33

Liste des arbitres 2004-2006
The Editorial Board of PHYTOPROTECTION
PHYTOPROTECTION 88 : 31-33

[List of Reviewers 2004-2006]

Le comité de rédaction de PHYTOPROTECTION veut reconnaître l’excellente contribution de nombreux collaborateurs qui ont généreusement participé au processus d’évaluation des manuscrits. Qu’ils trouvent ici l’expression de nos remerciements les plus sincères.

Anagnostakis, S.L. Connecticut Agricultural Experiment Station, New Haven, Connecticut
Akhtar, Y. University of British Columbia, Vancouver, British Columbia
Anderson, J. Purdue University, Lafayette, Indiana
Asselin, A. Université Laval, Québec, Québec
Avis, T. Université Laval, Québec, Québec
Barasubiye, T. Agriculture and Agri-Food Canada, Ottawa, Ontario
Beaulieu, C. Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec
Bélair, G. Agriculture et Agroalimentaire Canada, Saint-Jean-sur-Richelieu, Québec
Bélanger, R. Université Laval, Québec, Québec
Berger, R. University of Florida, Gainesville, Florida
Bernier-Cardou, M. Service canadien des forêts, Québec, Québec
Berthiaume, R. Service canadien des forêts, Québec, Québec
Bigras, F. Service canadien des forêts, Québec, Québec
Boiteau, G. Agriculture et Agroalimentaire Canada, Fredericton, Nouveau-Brunswick
Boland, G.J. University of Guelph, Guelph, Ontario
Brodo, F. Self-employed researcher, Ottawa, Ontario
Bromfield, E. Agriculture and Agri-Food Canada, Ottawa, Ontario
Chain, F. Université Laval, Québec, Québec
Charest, P.-M. Université Laval, Québec, Québec
Cilas, C. CIRAD, Montpellier, France
Couture, L. Agriculture et Agroalimentaire Canada, Québec, Québec
DiTommaso, A. Cornell University, Ithaca, New York
Doohan, D. Ohio State University, Wooster, Ohio
Dostaler, D. Université Laval, Québec, Québec
Felix, J. Ohio State University, Wooster, Ohio
Fitzpatrick, S. Agriculture and Agri-Food Canada, Agassiz, British Columbia
Fréchette, B. Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec
Gossen, B. Agriculture and Agri-Food Canada, Saskatoon, Saskatchewan
Goulet, H. Agriculture and Agri-food Canada, Ottawa, Ontario
Gulya, T. USDA- ARS, Fargo, North Dakota
Hager, A. University of Illinois, Urbana, Illinois
Harrison, K. Ohio State University, Columbus, Ohio
Hogue, R. Institut de recherche et de développement en agroenvironnement, Québec, Québec
Hwang, S.-F. Alberta Research Council, Vegreville, Alberta
Hynes, R.K. Agriculture and Agri-Food Canada, Saskatoon, Saskatchewan
Isman, M. University of British Columbia, Vancouver, British Columbia
Jensen, K. Agriculture and Agri-Food Canada, Kentsville, Nova Scotia
Judd, G. Agriculture and Agri-Food Canada, Summerland, British Columbia
Kegode, G. North Dakota State University, Fargo, North Dakota
Kurle, J. University of Minnesota, St. Paul, Minnesota
Laflamme, G. Service canadien des forêts, Québec, Québec
Lalande, R. Agriculture et Agroalimentaire Canada, Québec, Québec
Lamontagne, M. Université de Moncton, Edmunston, Nouveau-Brunswick
Langevin, F. Agriculture et Agroalimentaire Canada, Québec, Québec
Li, S. Canadian Forest Service, Ottawa, Ontario
Martin, J. University of Kentucky, Princeton, Kentucky
Martinez, C. Premier Tech, Rivière-du-Loup, Québec
MacDonald, W. West Virginia University, Morgantown, West Virginia
Maund, C. New Brunswick Department of Agriculture, Fredericton, New Brunswick
McCallum, B. Agriculture and Agri-food Canada, Winnipeg, Manitoba
McSorley, R. University of Florida, Gainesville, Florida
Michaud, D. Université Laval, Québec, Québec
Mpofu, S. Olds College, Olds, Alberta
Navi, S.S. Iowa State University, Ames, Iowa
Nolte, P. University of Idaho,